Qu’est-ce que la Boxe Américaine ?

Qu’est-ce que la Boxe Américaine ?

Aussi connue sous le nom de full contact, la boxe américaine figure parmi les types de boxe les plus médiatisés.

Elle est classée dans la catégorie de boxe pieds poings. Elle englobe des techniques et coups impressionnants qui constituent la principale cause pour laquelle elle est très médiatisée.

Tactique, technique, force et puissance sont les principaux mots d’ordre de la boxe américaine.

Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur la boxe américaine.

La boxe américaine, qu’est-ce que c’est ?

Dans les grandes lignes, le full contact ou la boxe américaine est un type de boxe qui autorise les coups de pied et les coups de poing.

Un homme s'entraîne en sparring partner.
Attention : le full contact, comme toutes les boxes, ce n’est pas de la bagarre !

Ses principales inspirations sont : le karaté, le taekwondo, la boxe française et la boxe anglaise.

Pour cette raison, il est recommandé de s’entraîner en shadowboxing afin de progresser plus rapidement et de corriger vos erreurs.

Prémices et histoire de la boxe américaine

Le full contact / boxe américaine est né d’une envie de faire évoluer le karaté, l’un des arts martiaux les plus populaires. Il faut savoir qu’au début de son apogée dans les années 1960 aux États-Unis, le karaté se pratiquait sans contact entre les adversaires.

C’est tout simplement de là que découle le full contact, qui réunit à ses débuts des adeptes du karaté qui souhaitent transiter vers une discipline plus terre à terre, privilégiant la technique du combat rapprochée.

Parmi les précurseurs du full contact, on retrouve un certain Bruce Lee qui fut un fan incontesté du combat réel.

Il faudra attendre 1974 pour que le full contact, la variante revisitée du karaté, gagne du terrain. Le terme « full contact » est bel et bien arrivé avant celui de « boxe américaine » et ce dans un dessein de marquer sa différence et son unicité par rapport à la boxe française, la boxe anglaise ou encore la boxe thaïlandaise.

Il n’est pas rare de confondre la boxe américaine/full contact et le kick boxing. Il s’agit là de deux disciplines, deux arts martiaux qui présentent des similitudes dans le style mais où la technique de combat est très différente.

La boxe américaine et ses catégories

Comme c’est le cas dans la discipline de la boxe en général, le full contact a aussi ses catégories. Ce système a été mis en place dans un souci d’équité au cours des combats mais aussi envers l’adversaire.

L’âge

En ce qui concerne la catégorie d’âge, on se base essentiellement sur l’année de naissance du combattant et ce à compter du 1er septembre de la saison sportive.

Pour ce qui est spécialement de la boxe américaine en compétition, un combattant peut y accéder uniquement à sa majorité, soit 18 ans. Les catégories d’âge principales sont les suivantes, tous genres confondus :

  • Les juniors : de 18 à 19 ans,
  • Les seniors : de 20 à 35 ans.

Contrairement à d’autres arts martiaux, il n’y a pas de sur classement d’âge en full contact.

Les catégories de poids

On distingue plusieurs catégories de poids en full contact, à savoir :

  • Pour les femmes :
    • moins de 45 kg : Mouche,
    • moins de 48 kg : Coq,
    • moins de 52 kg : Plume,
    • moins de 56 kg : Mi-Légère,
    • moins de 60 kg : Légère,
    • moins de 65 kg : Moyen,
    • moins de 70 kg : Mi-Lourd,
    • plus de 70 kg : Lourd.
  • Pour les hommes :
    • moins de 51 kg : Mouche,
    • moins de 54 kg : Coq,
    • moins de 57 kg : Plume,
    • moins de 60 kg : Léger,
    • moins de 64 kg : Super Léger,
    • moins de 67 kg : Mi moyen,
    • moins de 71 kg : Super Mi-moyen,
    • moins de 75 kg : Moyen,
    • moins de 81 kg : Mi-lourd,
    • moins de 86 kg : Lourd-Léger,
    • moins de 91 kg : Lourd,
    • plus de 91 kg : Super Lourd.

C’est trop « doux » pour vous ou vous recherchez un sport de combat encore plus percutant ?

Allez voir du côté d’un autre sport : la boxe MMA, ou arts martiaux mixtes !

La pratique de la boxe américaine/full contact

Contrairement aux nombreuses idées reçues, le full contact est un type de boxe fortement réglementé, tant pour les règles que pour la tenue des boxeurs.

Deux personnes s'entraînent sur un sac de frappe.
Les sacs de frappe en boxe sont un excellent outil pour se renforcer.

Le déroulement d’une rencontre / d’un combat en full contact

Les combats officiels de full contact se passent tous obligatoirement sur un ring sous la supervision d’un arbitre.

La durée du combat

Un combat peut durer de 3 à 5 rounds de 2 minutes chacun, avec une pause d’une minute entre chaque round.

La durée est déterminée par : la classe, le genre de compétition ou encore la catégorie d’âge.

Les entités présentes lors du combat

En plus de l’arbitre central, un combat de boxe est aussi supervisé par les entités suivantes :

  • Les juges de table : ces derniers notent les boxeurs à l’issu de chaque round. Il faut compter au moins 3 juges de table et 4 au maximum,
  • Les juges de pieds : leur rôle est de relever et comptabiliser les coups de pied valides effectués tout au long de la rencontre.

À noter que durant un combat de full contact, les boxeurs doivent lancer 8 coups de pied valides à chaque round.

Si au cours d’un round ce quota n’est pas atteint, le boxeur concerné doit se rattraper au round suivant. Dans le cas où le quota n’est pas rattrapé au prochain round, le boxeur concerné est déclaré perdant.

Les interdictions en full contact

En full contact, on a ce qu’on appelle les rencontres en low kick. On y rencontre diverses interdictions, à savoir :

  • Tourner le dos à l’adversaire,
  • Effectuer des coups de tête,
  • Effectuer des coups de genou,
  • Porter des coups à l’arrière de la tête ou dans le dos de son adversaire,
  • Porter des coups en-dessous de la ceinture (jambes de l’adversaire, parties génitales),
  • Asséner des coups à son adversaire qui est au sol, soit quand l’adversaire a son genou ou sa main au sol.

On y retrouve la plupart des règles qui prévalent dans d’autres arts martiaux asiatiques, notamment pour les coups et techniques de boxe chinoise.

Un point majeur : il est interdit pour les combattants de huiler leur corps à outrance, limitant ainsi l’adhérence entre adversaires. En cas d’infraction, le boxeur concerné reçoit un avertissement ou des points de pénalités.

Suivant la gravité de l’infraction, il peut y avoir disqualification.

L’équipement en boxe américaine / full contact

L’équipement utilisé dans les combats doit impérativement être homologué FBA DA.

Il est strictement interdit de porter des bijoux et la tenue générale doit être propre et adaptée à la pratique du full contact. Les prothèses ainsi que les objets métalliques sont strictement interdits en combat ainsi qu’en démonstration.

Les bandages

Pour un combat en boxe amateur, des bandes de coton dit extensibles sont autorisées mais ne doivent pas aller au-delà de 2.5 mètres de long et 0.05 mètre de large.

On parle ici de bande « Velpeau », c’est le seul type de bandage autorisé. Il faut noter que les tapes et autres accessoires sont strictement interdits pour les classes amateurs, dans ce cas les sparadraps sont les alternatives aux tapes.

Les boxeurs en classe A peuvent avoir recours aux bandages croisés ainsi qu’aux tapes. Une vérification des bandages et des tapes est réalisée avant et après chaque combat, c’est le délégué aux combattants qui est en charge de cette tâche.

Les gants

La réglementation des gants se présente comme suit en full contact :

  • 8 oz pour les moins de 60 kg,
  • 10 oz pour les 60 à 81 kg,
  • 12 oz pour les 81+ kg.

Il faut noter qu’au cours des combats, les deux boxeurs doivent avoir la même densité et attache au niveau des gants.

La tenue

Les boxeurs doivent obligatoirement porter un pantalon spécialement dédié à la discipline. À cela s’ajoute le port obligatoire d’une ceinture. La tenue arborée par les hommes lors des combats est donc : un pantalon + une ceinture de couleur. Pour les femmes : un pantalon + une ceinture de couleur + un t-shirt ou une brassière.

Lors de tournois par équipe, les combattants de la même équipe portent exactement la même tenue. Dans tous les cas, il est formellement interdit de montrer toute appartenance religieuse ou encore de véhiculer des messages politiques par le biais de sa tenue.

Pour aller encore plus loin, découvrez une boxe où presque tout est permis : c’est la boxe birmane, l’une des boxes les plus violentes du monde.

Les protections

Les protections sont les composants les plus sensibles en matière d’équipement. Non seulement elles doivent être homologuées FBA DA, mais doivent aussi arborées la norme CE. Ci-dessous comment se présentent les protections en combat de boxe américaine :

  • Pour les femmes : protège pieds, protège tibia sans armature, protège dents, protège poitrine, casque dépendamment de la catégorie. La coquille anatomique est facultative,
  • Pour les hommes : protège pieds, protège tibia sans armature, protège dents. Le port du casque olympique sans pommette est à déterminer suivant la série.

L’équipement de base est obligatoire pour tout combat de compétition. Ces derniers protègent autant le boxeur que son adversaire des coups.

Comparé à la boxe francaise, la boxe anglaise ou encore la boxe thaï, le full contact est un sport de combat encore jeune et récent. C’est une discipline qui depuis le temps a su se faire une belle place sur le devant de la scène des arts martiaux ; une célébrité portée par de grands noms comme Mohammed Ali, Greg Baines, Joe Frazier, Connor McGregor ou encore Mike Tyson. Avec des inspirations aussi évidentes que le karate ainsi que la boxe anglaise, le full contact ne pouvait que devenir iconique. Pour parler de la discipline en elle-même, il faut distinguer le full contact avec low kick et full contact sans low kick. Il est tout aussi important de détacher la boxe américaine du kick boxing car un amalgame est très souvent fait entre eux.

Les commentaires sont clos.