Nutrition sportive : nos conseils pour éviter les erreurs

Nutrition sportive : nos conseils pour éviter les erreurs

Quelles sont les erreurs alimentaires à éviter ?

Le sport est la meilleure manière de prendre soin de son corps, d’éviter les problèmes de santé et d’être toujours d’attaque. Cependant, faire régulièrement des activités physiques n’est pas seulement l’approche à utiliser pour parvenir à ces fins. Il y a nécessairement l’alimentation que vous devriez aussi contrôler.

Elle participe beaucoup à la bonne formation de vos différents muscles, afin d’éviter les défauts sur votre corps, malgré un bon travail sportif. Découvrez, dans notre article, les meilleurs conseils en nutrition sportive pour remédier à ces erreurs.

Faire attention à certains aliments trop riches en lipides

Si vous voulez avoir les meilleurs résultats de vos entraînements sportifs, il est très important que vous évitiez la consommation de certains aliments. Il s’agit bel et bien des repas trop gras (ultra transformés). En réalité, certains lipides nuisent beaucoup à votre corps.

En plus, vous pourrez avoir l’impression de ne rien faire, malgré votre travail acharné.

Certes, les lipides jouent un grand rôle chez les sportifs, car ils donnent plus d’énergie pendant les activités physiques. Pour être plus endurant, un sportif peut consommer des lipides qui fonctionnent beaucoup plus que les glucoses, vu qu’ils produisent 3 à 5 fois plus d’énergie.

Cependant, ces lipides sont de deux classes. Ils sont nommés les bons lipides et les mauvais lipides. Les bons aident beaucoup à la régénération de vos muscles et favorisent l’équilibre de vos hormones.

Ce sont les oméga-3 ; 6 et 9. Les mauvais lipides, quant à eux, sont source d’obésité, de fatigue, etc. Ce sont les graisses saturées, et elles apportent trop de mauvais cholestérol. Vous pouvez les retrouverez dans les aliments transformés bien gras, les charcuteries, etc.

Pour conserver votre silhouette musclée, un professeur de fitness à domicile vous sera d’une aide féconde !

Apprendre à varier les repas

Il n’est pas impossible de manger régulièrement les mêmes plats. Mais, sans le savoir, la joie de manger disparaît et laisse place à une anxiété qui peut perdurer. Malheureusement, ce n’est pas uniquement le sport qui pourra arranger cet état mental

Il n’existe pas vraiment un mets idéal pour vous donner absolument tous les nutriments dont votre corps a besoin. Il est donc important de varier vos repas, même si vous choisissez un menu habituel composé des aliments les plus riches en nutriment.

Ce n’est pas seulement pour votre santé mentale qu’il faudra varier vos nourritures, mais aussi pour une autre raison. En effet, les conditions dans lesquelles sont produits les éléments qui constituent votre repas agissent sur leur apport en nutriment.

En gros, le taux de ces derniers peut être modifié.

Si vous consommez de la viande d’un bœuf bien nourri de façon naturelle, elle vous apportera sûrement plus de protides, contrairement à celle d’un mal nourri. Autant varier le plus possible vos repas plutôt que de vouloir choisir des plats spécifiques pour tel et tel jour.

Respecter les heures de repas

Pour avoir de bons résultats de ses entraînements physiques, il faut également adopter de bons horaires d’alimentation. C’est-à-dire que vous devez respecter les heures de repas pour éviter tout problème de digestion. Évitez aussi de manger trop vite ou trop lent. Lorsque vous habituez votre corps à un rythme alimentaire donné, essayez le plus possible de le respecter.

Normalement, un homme mange trois fois dans la journée, en revanche, un programme d’entraînement réclame plus de séances d’alimentation journalière.

Respecter les heures d’alimentation en tant que sportif, c’est adopter un écart moyen de temps pour vos entre-repas. Il n’est pas conseillé de prendre l’habitude de sauter les repas ou encore adopter un rythme irrégulier pour manger. Vous risquez des problèmes de constipation. Sauter un repas conduit votre corps à rester dans un état où il devra puiser dans ses propres réserves.

Par conséquent, votre organisme produira moins de chaleur et vous aurez des dépôts de calories. Lorsque vous ne respectez pas les heures de repas, vous risquez beaucoup plus le contraire de ce que vous recherchez en faisant du sport.

Manger le moins possible les nourritures industrielles

Les repas industriels sont certes succulents, mais avec quoi sont-ils fabriqués ? Pourquoi sont-ils plus résistants qu’une nourriture normale et naturelle ? C’est parce que ces repas, pour durer, contiennent des produits conservateurs et des stabilisateurs à fortes doses.

Ajouté à cela, vous pouvez retrouver dans ces plats industriels, des colorants, des modérateurs d’acidité et plus souvent des accenteurs de goût.

En effet, la plupart de ces produits ne sont souvent pas profitables à l’organisme. Au contraire, ils peuvent concourir à la destruction progressive de certains organes. De plus, vous devez retenir que la majorité des produits industriels n’apportent peut-être pas de nutriments tels qu’il est signifié sur leurs emballages. Pour être plus sûr, il faudra mieux adopter un régime alimentaire naturel.

Les plats lourds au dîner

Les aliments lourds, tels que les glucides, ne sont peut-être pas le repas idéal pour le dîner des sportifs saisonniers. En réalité, pendant votre sommeil, le corps brûle moins de calories comparativement au moment où vos muscles sont en activité.

Il est donc conseillé d’éviter de prendre des aliments riches en glucides déjà à partir de 16 h afin de ne pas accumuler trop de calories qui ne seront pas dépensées. Les protéines sont plus à prioriser.

Cependant, pour un sportif régulier, surtout celui qui désire faire de la musculation, les repas lourds sont même les priorités. Peu importe ses heures d’entraînements, les calories seront brûlées, vu sa régularité à faire du sport. En plus, les glucides vont beaucoup favoriser le sommeil, ce qui est essentiel pour le développement de ses muscles.

Apprendre à s’hydrater de façon régulière

Être adepte de sport ou non, l’hydratation est très importante pour l’organisme de l’homme. Elle permet, en première position, de garder une bonne quantité de sang et de faciliter le travail des organes de votre corps.

Pendant le repas, la prise d’eau permet à votre tube digestif de mieux digérer les repas.

C’est-à-dire, arrivés au niveau de l’appareil digestif, les aliments deviennent moins solides avec l’aide de l’hydratation. Pendant votre activité physique, lorsque vous manquez de prendre régulièrement d’eau, vous risquez naturellement une perte de vos performances en endurance.

Plus grave encore, vous engendrerez des problèmes de santé et surtout des crampes.

Toutefois, la prise d’eau excessive peut également avoir des répercussions. Il s’agit, en fait, de la digestion rapide des aliments par votre organisme. Lorsque cet effet se produit, les aliments peuvent ne pas être totalement bien digérés. Ils créent ainsi des constipations, des douleurs abdominales, etc.

Éviter l’alcool et la caféine

L’alcool et la caféine sont les ennemis d’un bon sportif. Cela ne voudra pas dire que prendre de l’alcool ou de la caféine en petite quantité de façon moins fréquente peut négativement impacter votre organisme. C’est l’excès de ces deux substances qui réduisent à néant le travail des sportifs.

Même si la réaction à la caféine est relative à la configuration corporelle de chaque individu, il n’en reste pas moins un produit désavantageux au sportif. Elle va sûrement réduire votre état de fatigue, mais en retour va négativement impacter l’adénosine et nucléoside.

C’est grâce ces derniers que vous pouvez dormir selon un cycle régulier donné. Vous savez déjà à quoi vous attendre quand vous ne dormez pas assez ou pas de façon régulière ; vos muscles ne reçoivent pas le repos qu’il faut. Par conséquent, ils ne peuvent pas se développer normalement.

En conclusion, vous devez retenir que pour avoir un bon résultat de vos entraînements sportifs, il faut une alimentation naturelle, saine, équilibrée, variée et régulière. Cela vous évite d’avoir des erreurs de formation d’un corps athlétique.

Les commentaires sont clos.