Quelles Sont les Règles de la Natation ?

Quelles Sont les Règles de la Natation ?

Il ne suffit pas de savoir bouger dans l’eau et d’effectuer quelques techniques de natation pour être qualifié d’un bon nageur. En eau libre ou dans une piscine, lors d’une compétition ou pour s’amuser, il est important de connaître les règles de la natation.

Le respect de celles-ci conduit à une meilleure expérience pour tous.

Découvrez les choses à savoir sur la natation avant de vous mettre à l’eau !

Règles de la natation : que faire avant de se jeter à l’eau ?

On connaît presque tous les bienfaits de la natation. Mais avant de se jeter dans l’eau, vous devez vous préparer. Vous avez sans doute déjà préparé votre maillot et votre bonnet, mais d’autres aspects sont aussi à considérer.

Un homme et sa femme font un pique-nique dans l'eau d'un bassin extérieur en ville.
Voici typiquement ce qui sera interdit en natation sportive : manger dans l’eau !

La préparation, indispensable avant de commencer à nager

Qui n’a pas encore fait cela : enfiler son maillot de bain à la maison pour gagner du temps et éviter de se changer devant des inconnus ? Sachez que ce n’est pas une bonne option.

En effet, enfiler en avance votre tenue augmente le risque d’apporter des bactéries dans l’eau et de contaminer les autres nageurs.

A la place, préparez tout simplement votre tenue et les accessoires qui vont avec et rendez-vous à la piscine ou à la plage pour prendre une bonne douche. Cette dernière est indispensable avant de se jeter dans l’eau, et ce, même si vous en avez déjà pris une avant de quitter votre domicile.

  • Lavez-vous avec du savon pour enlever les impuretés sur votre corps,
  • Peluches de vêtements,
  • Peaux mortes,
  • Maquillages,
  • Sueur.

Pour éviter la propagation de bactéries dans l’eau, gardez une bonne hygiène.

Lorsque vous nagez en eau libre, le bonnet n’est pas toujours obligatoire.

Cependant, si vous vous rendez dans une piscine, il peut l’être.

Porter un bonnet dans le bassin de nage évite qu’un cheveu se coince entre vos doigts ou ceux des autres nageurs. Aussi, c’est pour éviter que l’un de vous ne l’avale par inadvertance. Quel que soit les différents types de nage pratiqués, le port du bonnet est très important (et souvent obligatoire) pour prévenir le développement de bactéries.

La météo, essentielle avant de se jeter dans l’eau

Un temps ensoleillé est l’idéal pour se jeter à l’eau. Vous avez programmé de vous rendre à la plage, profiter du soleil et nager en eau libre avec de la famille ou des amis. Avec un si beau temps, vous pensez être à l’abri de la pluie.

Pourtant, il est toujours conseillé de se tenir informé de la météo : en un claquement de doigt, des nuages peuvent apparaître et les vents peuvent tourner.

Si vous vous trouvez dans un bassin d’eau couvert tel qu’une piscine municipale couverte, aucun risque de subir des dégâts.

Vous pouvez poursuivre vos mouvements de crawl et de brasse sans craindre l’averse qui s’approche.

En revanche, si vous nagez en eau libre, vous devez rester vigilant à toute averse car cela peut être un orage.

Le mieux est d’ailleurs de vous retirer de l’eau quand vous remarquez une détérioration de la météo pour préserver votre vie.

Le choix des matériels et de la tenue

En nage libre ou en piscine, certains matériels et équipements peuvent être nécessaires.

Ces derniers dépendent avant tout de votre niveau en natation, mais ils permettent également le confort et la sécurité de tous dans l’eau.

Les débutants sont souvent priés de se munir de brassières, de planches ou de bouées pour éviter qu’ils ne coulent. Aussi, ils doivent rester dans une zone de baignade surveillée pour leur sécurité.

Cette règle est aussi valable pour les professionnels, surtout lorsqu’ils nagent en eau libre.

A ce titre, tentez d’égaler les performances réalisées par les plus grands nageurs de l’histoire !

Si vous vous rendez à la piscine, les plus avancés peuvent nager en toute liberté, mais toujours de sorte à rester prudent. Quant aux débutants, ils peuvent solliciter l’aide d’un maître-nageur ou rester dans un bassin moins profond pour éviter les risques de noyade.

Règles de la natation : que faire une fois dans l’eau ?

Une fois que vous avez intégré les règles de natation de base avant de vous jeter à l’eau, vous pouvez vous lancer dans la mer, dans le lac ou dans la piscine. D’autres règles, cependant, font effet une fois que vous vous y trouverez.

Les règles de bonne conduite en eau libre

Les postes de surveillance sont plus nombreux sur les plages.

D’ailleurs, selon Santé publique France, entre juin 2021 et juin 2023, le taux de noyade en France a baissé de 28%. Outre l’obligation de tenir une bonne hygiène et le respect d’autrui, vous devez également suivre les règles instaurées par les autorités compétentes sur la plage pour un maximum de sécurité.

Cependant, lorsque vous nagez en eau libre, comme les piscines naturelles ou les lacs, il est de votre devoir de redoubler de prudence. En effet, les postes de surveillances y sont rares, voire inexistants, ce qui vous oblige à être plus responsable.

Par ailleurs, pour plus de sécurité, optez pour des séances en groupe ou accompagné d’un coach. Cela vous permet d’avoir une plus grande visibilité des autres nageurs et surtout, de ne pas vous éloigner de la zone sécurisée.

Règles de bonne conduite en piscine

Si vous nagez dans un bassin d’eau privé, vous devez vous conformer aux règlements indiqués par le propriétaire des lieux. Outre l’obligation de prendre une douche et d’enfiler une tenue conforme, vous devez respecter les autres occupants.

Ainsi, certains comportements sont à proscrire pour le bien de tous, et notamment :

  • Uriner dans l’eau,
  • Cracher dans l’eau,
  • Enlever le bonnet de bain.

Lorsque l’enceinte permet de faire une plongée, pensez à vérifier qu’il n’y a personne autour de la zone d’impact pour éviter de blesser d’autres nageurs. En même temps, respecter l’espace des autres nageurs et effectuer vos exercices de crawl, de brasse ou travailler sur votre papillon dans votre propre espace, sans envahir ceux des autres.

Lorsque vous êtes plusieurs dans le bain, vous pouvez organiser des jeux collectifs. Cependant, veillez au respect des normes de sécurité, comme :

  • L’interdiction de courir,
  • L’interdiction de manger dans l’eau,
  • L’interdiction de porter des chaussures.

Les règles des jeux ne ressemblent pas forcément à celles des championnats, surtout si vous décidiez de faire une course ou de jouer à la chasse au trésor. Néanmoins, il est essentiel de respecter les consignes pour éviter les accidents.

Cela pourrait aussi vous aider de connaître l’histoire de la natation pour progresser !

Règles de circulation en piscine

Pour les habitués des championnats et des compétitions, les règles de circulation et le code de bonne conduite à la piscine ne leurs sont pas étrangers.

Cependant, pour les amateurs, ou si vous venez d’intégrer un club de natation, vous devez absolument les connaître.

Une femme portant un maillot orange près d'un plan d'eau se rince le corps.
Se doucher est quasiment la règle d’or n°1 avant et après la piscine.

En général, les règles de la natation sont négligées.

Cependant, il convient de connaître les règles et de les appliquer pour le bon déroulement des épreuves individuelles et collectives lors des championnats.

En somme, les règles à respecter lorsque vous jouez dans un club, dans une piscine ou dans un bassin d’eau privé et public sont les suivantes :

  • Restez sur votre droite et préservez la zone médiane en cas de dépassement,
  • Respectez votre espace et ne faites pas dépasser vos pieds ou vos mains sous la ligne à côté de vous,
  • Laissez-vous vous faire dépasser si vous avez une vitesse lente,
  • Veillez à ne pas faire de papillon lorsqu’il a du monde autour de vous.

Dans un bassin d’eau, vous devez toujours nager du côté droit, du moins, si vous êtes en France. Pour faire un virage crawl ou une culbute natation, vous devez vous trouver sur la partie gauche du mur ou sur la partie centrale.

Pour effectuer un dépassement, celui-ci doit se faire dans la zone centrale de la ligne d’eau. Cependant, avant de vous lancer, assurez-vous qu’aucun autre nageur ne se trouve dans le trajet ou qu’il n’est pas déjà en train de doubler.

Si le dépassement a lieu en bout de couloir, vous pouvez effectuer un dépassement à gauche du couloir ou au milieu.

Par ailleurs, pour préserver la sécurité de tous et permettre à chacun de nager librement, évitez de vous stationner dans les zones de virage. Non seulement vous gênez les autres nageurs, mais vous risquez également de vous blesser.

Votre façon de nager doit aussi être réglementée.

Que vous vous trouviez dans un bain public ou dans une piscine privée, respectez les autres nageurs. Certains mouvements peuvent être interdits pour préserver l’expérience joueur de tous, dont le papillon.

Règles de natation en compétition

Les règles de natation lors des jeux olympiques, des championnats du monde et des compétitions sont plus strictes.

Avant tout, il faut instaurer des personnes compétentes pour diriger les épreuves :

  • Juge-arbitre,
  • Superviseur de la salle de contrôle,
  • Juge de nage,
  • Starters,
  • Contrôleurs de virages,
  • Secrétaires en chef,
  • Commis de course,
  • Personnel pour la corde de faux départ.

En fonction du style de nage, de la compétition et des activités, les règles de la natation peuvent varier.

En nage libre, par exemple, le nageur est libre de choisir son style de nage, sauf pour les relais nages, où le dos, le papillon et la brasse sont obligatoires.

Pendant la course, les filles et les garçons sont séparés.

Les règles de bonne conduite et de circulation restent inchangées. Si les épreuves sont chronométrées, des officiels désignés en ont la charge.

Le classement se fait, en général, automatiquement.

Les nageurs, pour leur part, portent les équipements nécessaires permettant de mesurer leur temps.

Bonne nage à vous !

Les commentaires sont clos.