Comprendre l’index glycémique pour mieux manger

Comprendre l’index glycémique pour mieux manger


 

Quel est l’indice glycémique idéal ?

De nos jours et avec la nécessité de faire attention à sa ligne, l’envie d’affiner sa silhouette, de perdre du poids ou d’afficher un ventre plat, les aliments comportant un indice glycémique peu élevé sont de plus en plus privilégiés.

Cette substance, bien que bénéfique, est parfois nuisible à l’organisme humain. Ainsi, pour une alimentation plus saine, il est important de contrôler le taux de glycémie à consommer. Il s’agit là de l’utilité de l’index glycémique pour une personne en surpoids, en obésité ou pour les diabétiques. Focus dans cet article.

L’index glycémique

L’index glycémique est critère de classement des aliments contenant des glucides, sur la base de leurs effets pour l’organisme.

Comment connaître ce que l'on a dans nos veines ?
Avoir un indice glycémique inférieur à 70 est parfois un enjeu vital !

De quoi s’agit-il ?

Créé en 1981 en Asie, l’index glycémique est un critère de classement qui sert à quantifier la teneur en glycémie d’un produit de consommation.

C’est un procédé de calcul qui vise à déterminer le taux de glycémie contenu dans chaque aliment. Ce dernier part du principe que chaque aliment contient une quantité parfois insignifiante de glycémie.

Pourquoi maitriser l’index glycémique ?

Pour un diabétique, il est d’une importance capitale de maitriser la méthode de calcul de l’index glycémique.

Cela lui permettra de réguler sa consommation de sucre et de contrôler son taux de glycémie. Les personnes ayant un taux de glycémie élevé doivent aussi savoir calculer ce taux.

Il en est de même pour les consommateurs qui désirent réduire leur consommation en sucre.

Les personnes souffrant d’hypoglycémie doivent surveiller l’index glycémique, afin de contrôler la teneur du sang en glucose.

Les éléments pris en compte pour le calcul de l’index glycémique

Pour calculer le taux de glycémie, le contrôle de l’index glycémique prend en compte plusieurs variables.

La teneur en glucides

Le glucide est une substance assimilée dans l’organisme et pouvant accroître le taux de glycémie de l’être humain.

Elle est présente dans de nombreux aliments comme le riz. Les données de cette substance nutritive sont également utilisées pour déterminer la quantité de glycémie dans une nourriture.

Dans le cas des glucides, l’index glycémique varie en fonction de la teneur en amidon.

Ainsi, plus l’amidon est présent dans l’alimentation quotidienne d’une personne, plus cette dernière est susceptible d’accroître son index glycémique.

La sécrétion d’insuline

La sécrétion d’insuline est un élément important pour déterminer la quantité de glycémie présente dans l’organisme.

D’ailleurs, c’est le taux de sécrétion de cette substance dans l’organisme qui détermine si un sujet est diabétique ou pas.

Cela dit, le calcul de l’index se base aussi sur la stimulation de ladite substance par un aliment.

De plus, le taux d’insuline dans l’organisme est proportionnel au degré de glycémie dans l’alimentation.

Faut-il en déduire que si l’index glycémique d’un aliment est important, la quantité d’insuline sécrétée sera-t-elle aussi importante ?

Besoin de trouver un coach sport et nutrition en Isère ? Faites-vous aider par un coach minceur et sport pour perdre du poids !

D’autres aspects nutritifs à prendre en compte

En dehors des produits riches en glycémie, les aliments végétaux constituent aussi une source importante qui peut varier l’index glycémique.

L’association des aliments

En associant plusieurs aliments de différente catégorie, l’être humain opte pour la réduction de son index glycémique. Une alimentation saine et équilibrée, composée de nombreuses substances nutritives autres que les glucides permet de diminuer considérablement le taux de glycémie.

En dehors de l’alimentation, les transformations culinaires que subissent les aliments peuvent influer sur le taux de glycémie.

Pendant la cuisson, il est possible qu’un aliment neutre accroisse sa teneur en glycémie et par ricochet celle en index glycémique. Il est à cet effet conseillé de privilégier les aliments frais surtout ceux ayant subi le moins de transformations industrielles et chimiques.

De même, pour éviter l’hyperglycémie, le sel fait aussi partir des aliments déconseillés.

La solution salée est un facteur prépondérant de l’augmentation de l’index glycémique dans l’organisme. L’idéal est de privilégier l’état nature pour son bien-être physique et organique.

Et de surcroît, il est important de limiter sa consommation de sucre dans l’alimentation.

Par ailleurs, le moment du repas est un autre facteur pouvant augmenter l’index glycémique.

Les repas consommés au petit déjeuner sont susceptibles de générer plus de glycémie que ceux pris pendant le reste de la journée. Il est alors important de surveiller son repas pour réduire son taux de glycémie et se porter bien.

Les légumes pour réduire son index glycémique

Pour réduire son index glycémique, il est recommandé de privilégier la nourriture végétale dans son alimentation. Les fibres végétales sont assez conseillées pour baisser son taux de glycémie.

Elles sont présentes dans les plantes et légumes ainsi que les haricots verts et autres.

En dehors de ces substances, il est aussi recommandé de préférer la consommation des fruits. Aujourd’hui, nombreux sont celles et ceux qui préfèrent les jus de fruits industriels aux fruits bio et locaux.

La teneur en sucre des produits manufacturés est supérieure à celle des jus directement extraits des fruits.

Cela étant, il faudrait extraire soi-même les jus directement des fruits pour les consommer. Ce simple geste peut s’avérer comme un facteur essentiel de la réduction de l’index glycémique dans l’organisme.

Les répercussions de la détermination de l’IG

L’index glycémique peut déterminer si l’état de santé d’un individu est critique en matière de glycémie ou non.

Quels produits consommer pour être en bonne santé ?
Voici ce qu’il faut éviter pour conserver la forme physique : les sucreries !

Les glucides et l’insuline pour déterminer l’index glycémique

Les glucides et l’insuline sont les substances qui regorgent le plus de glycémie. Pour déterminer son index glycémique, il faudrait donc connaitre la quantité de glucides consommés.

Cette quantité nutritive est généralement mesurée en grammes. Pour effectuer le test de l’index glycémique, certains utilisent la teneur de glucides dans le sang.

D’autres par contre analysent directement la variation du glucide dans l’hémoglobine.

Dans l’un ou l’autre des cas, c’est le pourcentage en glucides exprimé en grammes qui permettra de déterminer l’index glycémique.

Toutefois, certains cliniciens déterminent l’index glycémique simplement par des appareils électroniques. Une fois le résultat de l’IG obtenu, l’intéressé pourra évaluer sa santé glycémique.

Que faire après avoir obtenu les résultats ?

Après avoir obtenu les résultats, il existe une grille pour déterminer la santé glycémique d’un individu. Si l’index glycémique est élevé au-delà de 60, cela suppose que l’individu consomme beaucoup de glycémies.

Il ingère alors une grande quantité de sucres rapide et devra suivre un traitement.

Au cas où le résultat varie entre 40 et 60, la consommation glycémique de l’individu est moyenne. Il devra cependant réduire davantage sa consommation en sucre et en sel.

Si les résultats sont en dessous de 40, cela suppose qu’il consomme de vrais glucides. Néanmoins, il doit faire attention à son alimentation pour rester en bonne santé.

Les commentaires sont clos.