Régimes : attention aux carences !

Régimes : attention aux carences !


Comment éviter les carences alimentaires ?

Dans le but de perdre du poids, ou d’avoir une meilleure silhouette, de nombreuses personnes en surpoids se résignent à faire un régime alimentaire.

Ce dernier consiste en une privation ou une restriction de l’alimentation. Cependant, certains régimes s’avèrent plus néfastes que bénéfiques, car ils sont à la base de nombreux troubles, notamment l’effet yo-yo. En effet, il a été constaté que ces régimes privent l’organisme de nutriments, et créent ainsi une carence.

Pourtant, pour qu’un régime fonctionne, il doit faire la promotion de repas variés et équilibrés, dans le but d’éviter les désastres des carences. Voici comment éviter les carences lors d’un régime.

Les personnes susceptibles d’avoir des carences au cours d’un régime

L’adoption d’un régime draconien a pour répercussion la carence en nutriments nécessaires au fonctionnement de l’organisme. De façon générale, l’on assimile ces insuffisances nutritives aux pays les moins avancés.

Quels menus organiser pour le sport ?
Votre coach vous fera éviter les carences alimentaires !

Cependant, les pays développés et industrialisés tels que la France ne sont pas épargnés par la malnutrition. En cause, le mode de vie à l’américaine, qui a massivement exporté la culture du fast-food dans le monde entier.

La raison fondamentale est que les aliments en grande partie suivent un processus de transformation.

Ceci a pour conséquence de réduire, voire d’annihiler la teneur de ces aliments en substances nutritives.

Par ailleurs, les personnes qui veulent adopter un régime amincissant comme le régime végétarien s’exposent souvent aux carences.

En effet, supprimer du jour au lendemain la viande de ses habitudes alimentaires, entraine inévitablement des manques. Outre ces personnes, les femmes enceintes aussi, à cause de leurs besoins spécifiques éprouvent des insuffisances en ce qui concerne certaines substances organiques.

Les différents types de carences rencontrées au cours d’un régime

Nombre de nutriments sont perdus lorsque vous décidez de faire un régime strict.

Le plus souvent, l’on a tendance à soustraire de son régime alimentaire tous ces aliments riches en lipides, en sucre, en mauvais cholestérol, et autres. Ainsi, la carence est généralement fonction du nutriment qui est en taux réduit dans votre organisme.

Néanmoins, bien que ces derniers aient mauvaise presse, ils jouent un rôle important.

Ainsi, leur absence entrainerait surement des désagréments. À cet effet, il existe différentes sortes de carences auxquelles sont exposées les personnes qui envisagent de se mettre au régime. Les plus courantes sont les suivantes.

Les carences énergétiques

Elles se manifestent lorsque l’individu se prive des apports en glucides lents. Ceci a aussi pour résultat la baisse drastique des réserves en glycogène et par ricochet le déséquilibre de la glycémie.

Les carences en protéines (protidiques)

Ce type de carence est souvent lié à une diminution d’aliments d’origine animale tels que la viande, les produits laitiers, les œufs, etc.

La non-consommation des acides aminés est aussi à la base de ce type de carence. L’individu souffrant d’une carence protidique se reconnait à la fonte de ses muscles.

Les carences lipidiques

Celles-ci se traduisent par un manque conséquent des acides gras dans l’organisme humain.

Les conséquences de cette insuffisance s’observent aux niveaux hormonaux et immunitaires.

Les carences en vitamines et en minéraux

Dans ce cas, les nutriments les plus touchés sont le calcium, le fer, les vitamines (B, C, E), le magnésium.

Les carences hydriques

Elles sont le plus souvent à la base des déshydratations.

Un coach de sport privé vous aidera à retrouver une alimentation saine et équilibrée.

Les dangers d’une carence nutritionnelle suite à un régime

Il existe de nombreux inconvénients au manque nutritionnel, et ceux-ci nuisent à l’état de santé général d’un individu. En effet, initier un régime c’est soumettre le corps à une tension sur une plus ou moins longue période.

Les performances de ce dernier se trouvent donc rabaissées, et ceci est remarquable sur différents organes.

Les premières manifestations sont la fatigue, la tendance à contracter des infections, la gastrite, la constipation et un risque élevé de traumatisme hépatique.

En dehors des manifestations d’ordre générales, il est aussi répertorié des problèmes d’ordre cardiaques, osseux, dentaires, cutanés, etc.

Par exemple, lorsque nous parlons des dangers causés sur la santé cardiaque, il s’agit de la bradycardie, de l’hypotension orthostatique, de l’acrocyanose, etc.

Bien entendu, les cas atteints de ces symptômes sont des cas rares. Mais il faut tout de même être prudent.

Quant aux complications osseuses, elles sont généralement dues à une carence en calcium. Elles se manifestent par une dématérialisation des os. La conséquence directe est un risque élevé de fractures.

Outre les manifestations physiques, les carences nutritionnelles impactent également la santé mentale.

Ainsi, il est observé chez le sujet des troubles du comportement comme l’irritabilité, l’agressivité, l’anxiété, et la perte de motivation.

À toutes ces conséquences, vous pouvez ajouter aussi les troubles hormonaux, et les retards de croissance.

Voyez, les carences n’ont rien de bon !

Des solutions pour pallier les conséquences d’une carence nutritionnelle

D’entrée, il faut savoir qu’il est déconseillé de faire suivre un régime aux adolescents, parce que ces derniers ont besoin de certains nutriments pour bien grandir.

Les régimes sont-ils toujours bénéfiques ?
Attention, les ados ont besoin de plus de nutriments qu’un adulte !

Cependant, lorsque vous êtes en situation de carence, la solution la plus simple qui s’offre à vous c’est de faire une supplémentation.

Ceci dit, il existe des compléments alimentaires qui visent à fournir à l’organisme ces substances dont elle manque cruellement. Bien qu’ils soient faciles de s’en approvisionner, il est également conseillé de faire appel aux conseils de spécialistes (nutritionniste, diététicien, etc.).

En dehors des compléments nutritionnels, il est également possible de modifier ces habitudes alimentaires.

Pour se faire, en fonction du type de carence, un spécialiste de la nutrition vous orientera sur les différents aliments à prioriser.

Ainsi, pour éviter la carence du fer, qui est d’ailleurs l’une des plus fréquentes, il faut consommer de la viande rouge, des légumes verts. Le plus important est de respecter les quantités autorisées.

En ce qui concerne la carence de magnésium, elle se résorbe grâce à la consommation des fruits de mer, la peau des graines, etc.

Au cas où cette méthode de supplémentation naturelle ne fonctionne pas, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste de la question.

Toutefois, le moyen le plus sûr pour éviter les risques liés aux carences est de les prévenir.

Pour se faire, il faut faire l’option d’une alimentation saine et équilibrée.

Quant aux personnes qui désirent perdre du poids par le biais d’un régime, il n’est pas nécessaire d’opter pour un régime qui est strict.

De plus, associer le sport à un régime sain et équilibré demeure le moyen le plus prometteur pour perdre efficacement du poids. Autre avantage, et non des moindres : cela n’affecte pas la santé de celui qui l’adopte.

Les commentaires sont clos.