Quelle est la différence entre un nutritionniste et un diététicien ?

Quelle est la différence entre un nutritionniste et un diététicien ?


Quels sont les rôles des nutritionnistes et des diététiciens ?

Le nutritionniste et le diététicien sont des spécialistes de la nutrition. Il arrive souvent que l’on confonde ces deux professionnels de la santé, car les préconisations du nutritionniste et du diététicien sont ressemblantes.

Ils partagent une parfaite connaissance de la composition des aliments et d’autres détails importants sur la santé alimentaire.

Pourtant, ces similitudes ne les empêchent pas de posséder des traits différents les uns des autres. Le mag de Coach Sport Lyon fait le point sur les différences entre un nutritionniste et un diététicien.

Quelles formations pour devenir nutritionniste ou diététicien ?

Le nutritionniste est un médecin ayant suivi une formation initiale en faculté de médecine pendant 6 ans. Cette formation est souvent réalisée en UFR de médecine jusqu’à l’obtention du doctorat de médecine.

Comment rééquilibrer son alimentation ?
Un nutritionniste peut être plus efficace qu’un coach sportif pour perdre du poids !

Son parcours universitaire s’achève avec une spécialisation à l’université en nutrition, endocrinologie ou diabétologie.

Après l’obtention de son diplôme, il devient apte à exercer. Le nutritionniste consulte ses patients dans un hôpital ou une clinique au sein de son propre cabinet ou peut exercer en profession libérale.

Quant au diététicien, il est un professionnel du secteur paramédical, expert en nutrition. Sa mission s’exerce à titre de prévention et son champ d’action est également curatif.

Désigné à juste titre par le terme diététicien-nutritionniste, ce spécialiste de l’alimentation suit un parcours académique beaucoup plus court que celui du nutritionniste.

L’étudiant futur diététicien, titulaire d’un baccalauréat S, est appelé à suivre un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou un Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) pendant deux ans.

Pour coller avec sa profession, son BTS doit être effectué dans le domaine de la diététique et son DUT en génie biologique, option diététique.

Avec un bac+2, son cursus d’études supérieures est donc bien plus court qu’un médecin nutritionniste (bac+8), même si le diététicien peut envisager une licence professionnelle (bac+3) en poursuite d’études plus spécialisées (métiers du sport, .

Le diététicien est également investi d’un rôle de formateur et d’éducateur en nutrition. À ce titre, il est capable de mettre en place des programmes alimentaires personnalisés pour ses patients.

Le diététicien exerce son métier en libéral ou en hôpital. Il peut aussi choisir de travailler en collectivités (écoles et entreprises) ou de collaborer avec des médecins.

Quelles sont les missions d’un nutritionniste et d’un diététicien ?

Le métier de nutritionniste consiste à anticiper, à diagnostiquer et à prendre en charge les problèmes liés à la nutrition.

Ce professionnel peut également s’occuper des troubles liés au diabète, les intolérances alimentaires (lait de vache, lactose, gluten, etc.), l’obésité, la boulimie ou l’anorexie.

En sa qualité de médecin, le nutritionniste sollicite des examens médicaux et des analyses et peut aussi prescrire une ordonnance.

Le diététicien est chargé de former et d’éduquer ses patients par rapport à la nutrition et sur les bonnes habitudes alimentaires à avoir. Son métier est suffisamment axé sur le rééquilibrage de l’alimentation.

À la faveur de ses interventions et programmes alimentaires personnalisés, il suit le patient et l’aide à prévenir certaines maladies graves liées à une mauvaise alimentation (tout comme votre prof de sport privé).

Pourquoi consulter un nutritionniste ?

La consultation d’un nutritionniste augmente considérablement les chances de perdre du poids.

Elle garantit aussi un risque réduit en ce qui concerne les maladies cardio-vasculaires ou le diabète.

Le nutritionniste propose un régime qu’il juge adapté pour le patient et fixe des objectifs réalistes. Cela est dû au fait qu’un régime qui s’est révélé efficace pour l’un peut ne pas l’être pour l’autre.

Le nutritionniste est un professionnel de la santé doté de suffisamment de tact et qui sait se mettre à l’écoute du patient afin d’appréhender ses problèmes d’alimentation.

En fonction de ses antécédents médicaux, il pourra ensuite élaborer une solution.

La première séance avec le nutritionniste dure entre 30 et 45 minutes. Cette séance est l’occasion pour le médecin-nutritionniste d’en savoir un peu plus du patient. Il va s’enquérir de ses antécédents médicaux et chirurgicaux, des raisons de sa consultation et de celles de sa prise de poids, etc.

Les résultats de ses premières analyses lui permettront de relever les erreurs alimentaires.

Après les examens, le nutritionniste pèse le patient et lui fournit un premier bilan sanguin, à moins que celui-ci n’ait déjà un bilan récent. Il lui fournira aussi ses premiers conseils nutritionnels. Dans certains cas, et s’il le juge nécessaire, le nutritionniste peut vous recommander d’autres spécialistes.

Normalement, les séances qui suivent la première consultation sont plus courtes et n’ont qu’un seul objectif : renforcer les bonnes habitudes alimentaires.

Pendant ces séances, le nutritionniste essaiera de son mieux de motiver le patient à poursuivre ses efforts.

Elles se déroulent généralement toutes les trois semaines à un mois. Une ou deux surveillances peuvent être nécessaires pour s’assurer de la stabilisation des résultats.

Le coût d’une séance chez un nutritionniste peut être remboursé par la Sécurité sociale, à condition de consulter un médecin secteur 1 ou 2. Les consultations auprès des médecins conventionnés en secteur 3 ne sont remboursées que dans une petite proportion. La mutuelle peut malgré tout intervenir pour compléter ce remboursement.

Pourquoi consulter un diététicien ?

Le diététicien étudie les problématiques du patient puis définit le comportement alimentaire idéal.

Le patient peut consulter un diététicien de sa propre initiative ou sur recommandation d’un médecin généraliste.

Quand consulter un médecin nutritionniste ?
Une salade pour perdre du poids, vraiment ?

Le diététicien-nutritionniste va aider son patient à réguler sa prise de poids ou sa perte de poids (notamment via un programme sportif et nutritionnel personnalisé).

Consulter un diététicien est également judicieux pour soigner la fatigue due à des carences alimentaires.

Le sportif peut être invité à consulter un diététicien afin d’améliorer ses performances, faire du renforcement musculaire ou perdre du poids.

La mauvaise application d’un régime alimentaire végétarien est susceptible de provoquer des carences et nécessiter l’intervention du diététicien. Parallèlement, le diabétique peut consulter un diététicien afin de réduire la fréquence des prises de médicaments et son taux de glycémie.

De plus, l’apport d’un diététicien est indispensable pour combattre les troubles du comportement alimentaire tels que l’anorexie et la boulimie.

Toutes les personnes traitées pour un cancer et qui ont subi des modifications quant à l’appétit, le goût ont recours à la diététique. Cette dernière leur permettra de recouvrer leurs comportements alimentaires habituels et d’atténuer les troubles.

Enfin, les femmes enceintes, les patients sujets à la dyslipidémie, la dénutrition et la sarcopénie y sont conviés.

Les consultations du diététicien varient selon les profils des patients. Elles ont lieu généralement deux fois ou trois fois par mois. La fréquence diminuera ou augmentera ensuite en fonction des résultats obtenus.

Contrairement aux séances de nutritionnistes, celles des diététiciens ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale, du moins en principe. L’exception concerne la demande d’entente préalable et certains cas particuliers. En revanche, ce sont les mutuelles qui prennent en charge le remboursement sous des conditions variables.

Les commentaires sont clos.