Pratiquer une activité physique pour avoir un meilleur moral

Pratiquer une activité physique pour avoir un meilleur moral


Comment mieux se sentir en faisant du sport ?

La pratique du sport a de nombreux avantages pour le corps. Elle n’est pas uniquement bénéfique pour la santé physique, elle a également des bienfaits sur le moral. Pratiquer régulièrement une activité physique diminue le stress et l’anxiété, augmente l’estime de soi et le sentiment d’épanouissement. Un ensemble d’effets positifs qui développe le mental et permet d’avoir une détermination et une motivation toujours au top niveau.

Les bienfaits du sport sur le mental

Le sport crée de l’harmonie entre l’esprit du pratiquant et son corps.

Pour ce faire, il atténue le stress, redonne de la confiance en soi, régule les humeurs et lutte contre la dépression. Un concentré de plaisir qui permet d’avoir le moral remonté à toute épreuve.

Comment s'aérer l'esprit ?
Faire du sport aide à se libérer la tête !

Le stress

Le sport lutte contre le stress en stimulant la sécrétion des hormones dites « de bonheur » dans l’organisme. Naturellement, l’organisme sécrète ces mêmes hormones pour éliminer les émotions négatives provoquées par le stress et l’anxiété. Plus spécifiquement, il sécrète de l’endorphine, la dopamine et la sérotonine qui agissent sur le cerveau pour créer un sentiment de bien-être.

La sécrétion de ces hormones est beaucoup plus importante lors des séances d’entrainement physique. Par conséquent, le sport est un véritable moyen pour atténuer les effets de stress et garder un meilleur moral au quotidien.

Le sport régulier permettrait de mieux supporter les épreuves d’incertitudes et d’inquiétudes auxquelles est confronté l’humain au jour le jour. L’état de tension nerveuse provoqué par le stress est la principale raison des pertes de morale.

La confiance en soi

Le sentiment de satisfaction après une bonne séance de sport développe l’estime de soi et amplifie la détermination. Le sport est une discipline de la vie dans laquelle chacun se fixe des objectifs. Même les défis sportifs les plus simples demandent un investissement sérieux de soi. Lorsqu’une personne réussit à atteindre ses objectifs, elle s’affranchit de tous sentiments d’incapacité.

La pratique régulière d’une activité physique développe la persévérance et pousse au dépassement de soi. Cet esprit de compétition consolide le moral du sportif pour le préparer à mieux affronter les aléas de la vie.

Le sport donne la force de s’assumer, augmente le sentiment de fierté et donne l’impression de pouvoir tout accomplir. Un état d’esprit qui témoigne d’une bonne santé mentale.

La dépression

Face à la dépression, le sport est un remède naturel et efficace. Sa faculté de régulation des humeurs permet essentiellement de prévenir la dépression, mais aussi de la soigner. La dépression est une pathologie psychologique qui se manifeste par une incapacité à contrôler les sentiments. Elle développe un profond sentiment de pessimisme qui, en soi, est un véritable poison pour le moral.

Cependant, le sport entraine le cerveau à être positif afin d’avoir une vision claire et objective de la vie. À chaque séance d’entrainement, il vide la tête pour remettre de l’ordre dans les idées. Ce mécanisme psychique apaise les angoisses par une régulation des humeurs. Il accentue notamment la bonne humeur et augmente la capacité de concentration pour retrouver une forme d’équilibre psychologique.

La bonne pratique sportive pour améliorer son moral

La condition primordiale pour bénéficier des bienfaits physiques et mentaux du sport est une pratique régulière. Toutefois, il ne faut pas dépasser 3 séances d’exercices par semaine.

Bien que le sport a de multiples vertus, il ne faut pas en abuser. L’organisme doit pouvoir suffisamment se reposer pour mettre en oeuvre les différents mécanismes psychiques d’amélioration du moral.

Que ce soit pour des raisons physiques ou psychologiques, l’on a tendance à multiplier les séances d’entrainement dans l’espoir d’optimiser les résultats. En réalité, l’abus, même du sport est nuisible à la santé. Alors il est important d’avoir un programme sportif respectueux de l’organisme.

Aussi, pour avoir un meilleur moral grâce au sport, l’activité physique doit être exercée sur une durée moyenne de 45 à 60 min. Le sport favorise la libération rapide et abondante des hormones. Le moral est une notion purement psychique et donc, l’état mental est fonction des hormones libérées et de leurs quantités. Les séances trop longues provoquent d’abord un sentiment d’euphorie et par la suite une dépendance.

Il faut 30 min d’efforts physiques pour stimuler la sécrétion des hormones dans le corps. Les hormones ont le même fonctionnement que les produits psychotropes. Ils agissent essentiellement sur le cerveau. Une forte production de ceux-ci en continu peut créer une addiction et altérer le système nerveux.

Les meilleures activités physiques pour booster le mental

Tous les sports ont des effets bénéfiques sur le moral, mais bien évidemment, certains sont plus efficaces que d’autres. Néanmoins, pour faire le bon choix il faut suivre un principe logique.

Quel sport choisir pour se sentir bien ?
Prendre des cours de boxe, le sport n°1 pour être au top de sa santé physique et mentale !

Les sports collectifs

Sans aucune exception, les sports collectifs sont les meilleures disciplines pour booster le mental. Leur pratique est plus organisée et le sentiment d’appartenance à un groupe augmente les sentiments de bonheur.

Toutes les sensations de bien-être, de bonheur et de joie des uns déteignent sur les autres.
Ensemble, les pratiquants partagent un même état d’esprit de bonne humeur. Par-dessus tout, les sports collectifs forment un cadre de soutien psychologique entre membres pour garder un meilleur moral.

Les sports individuels

Ici, les activités de méditations, les sports de combat et les sports de précision sont les plus efficaces. Les sports individuels misent sur le calme et la concentration pour donner un meilleur état d’esprit. Les exercices de méditation comme le yoga, aident à développer son esprit et surtout à contrôler ses pensées.

Les sports de combat tels que les arts martiaux profitent du calme et de la concentration pour contrôler les émotions. Ils aident également à mettre le corps et l’esprit en harmonie avec le contrôle des pulsions lors des combats. Parfois, il faut se défouler pour évacuer le stress et les sports de combat sont les mieux indiqués. Les sports de précision aident à faire le vide dans la tête et autour de soi.

Principe de choix de l’activité

Le choix doit être dirigé par l’envie de pratiquer l’activité et non le seul fait que c’est la meilleure. Dans le même temps que l’organisme sécrète des hormones de bonheur, il peut également libérer des hormones nuisibles au mental. S’obliger à pratiquer une activité sans avoir envie crée un sentiment de frustration et entraine un état mental instable.

L’insertion du sport dans les traitements médicaux

Le sport fait partie des vieilles activités du monde, mais il y a peu qu’il a commencé par interagir avec la médecine. Au début, le sport était pratiqué uniquement pour améliorer la santé physique. Les médecins recommandaient à leur patient de faire du sport que pour la rééducation et les autres thérapies de remise en forme motrice.

Depuis que les bienfaits psychiques ont été découverts, le sport est également prescrit pour remonter le moral des patients. Les psychothérapeutes et même les médecins généralistes recommandent à leurs patients de faire des activités physiques pour soigner un mal psychique.

Ainsi, au lieu de prendre des médicaments anxiolytiques ou antalgiques, le sport est prescrit pour lutter contre le stress.
Le principe est le même pour lutter contre la dépression et d’autres affections psychiques mineures. La pratique n’est pas encore courante, mais le sport est désormais prescrit sur ordonnance.

Les commentaires sont clos.