Pourquoi limiter les glucides ?

Pourquoi limiter les glucides ?


Comment maigrir en mangeant moins de glucides ?

Les glucides, au même titre que les lipides, et les protéines, sont des macronutriments et sont donc nécessaires au corps humain. Ceci fait d’elles des substances nutritives essentielles au fonctionnement optimal de l’organisme humain. Ainsi, une carence en glucides entrainerait surement des problèmes de santé à une personne.

Cependant, comme pour toute chose, l’excès de glucides est un facteur de risque. En effet, consommer trop de glucides peut représenter un danger pour la santé, surtout lorsque leur prise est concentrée dans un temps restreint. Pour cette raison et pour d’autres, les spécialistes conseillent de réduire la consommation des aliments ayant une forte teneur en glucides.

En outre, la pratique du sport est recommandée pour compléter avec un régime alimentaire sain et équilibré, varié, bio et local !

Limiter les glucides contribue à baisser le taux de mortalité

Contrairement aux croyances populaires, des études ont révélé qu’une alimentation riche en glucides comparativement à une alimentation riche en lipides, serait préjudiciable.

Faut-il limiter son apport glucidique ?
Les fast-foods du samedi soir, franchement, on peut s’en passer pour avoir un ventre plat !

Ces études ont été menées dans plus de 18 pays, sur plus de 135 000 personnes ayant un âge situé entre 35 et 70 ans. Le PURE (Prospective Urban Rural Epidemiology) est le nom d’une d’entre elles, et elle a duré sept (7) ans.

Cette étude a révélé que dans certaines régions comme la chine ou l’Afrique, la teneur des aliments en glucides était plus élevée qu’ailleurs. Pendant le suivi, les chercheurs ont constaté que la majorité des personnes décédées ou ayant eu un AVC avaient les glucides comme base de l’alimentation. Ils ont donc décidé de scinder l’échantillon en plusieurs groupes, et d’effectuer une étude profonde.

Ainsi, 20 % des plus grands consommateurs de glucides ont été comparés aux 20 % qui en consomment le moins. Les résultats de cette confrontation ont conforté la théorie selon laquelle un taux élevé de glucides précipiterait les décès dans une certaine mesure.

Pour conclure, les spécialistes estiment qu’il faut respecter un certain équilibre entre les glucides et les lipides (50 à 55 % contre 35 %) pour s’assurer de réduire le taux de mortalité.

Réduire sa consommation en glucides épargne de nombreuses pathologies

De façon générale, il existe deux grandes variétés de glucides à savoir : les glucides simples et les glucides complexes. La surconsommation de l’un comme de l’autre a des répercussions négatives sur la santé. Ainsi, les pathologies les plus fréquemment rencontrées dans le cadre d’une consommation excessive de glucides sont :

  • La carie dentaire,
  • L’obésité,
  • Les maladies cardio-vasculaires,
  • Le diabète de type II.

Ces maux sont appelés les maladies du siècle à cause de leur récurrence et des dommages qu’ils créent. En effet, le sucre contenu dans les aliments, une fois stocké en masse se transforme en lipides. De ce fait, ils créent des dysfonctionnements au niveau cellulaire, donc l’apparition des maux cités ci-dessus.

Dans le cas du diabète de type 2 par exemple, une alimentation riche en glucides augmente la production de l’insuline par le pancréas. Bien que cette dernière soit nécessaire à la régulation du sucre contenu dans l’organisme, lorsqu’il est produit en quantité, il peut causer le diabète.

De plus, les glucides ne sont pas des macronutriments essentiels, leur présence en grande quantité n’est donc pas nécessaire. Ainsi, pour le réduire, il faut éviter la consommation des aliments raffinés.

Aussi, le sucre de table, les confiseries et pâtisseries sont à consommer avec modération, au risque de développer ces pathologies.

Une chose plus importante à savoir, c’est que l’apparition de l’un de ces maux représente une chance de plus d’en contracter un autre. C’est-à-dire qu’une personne souffrant d’obésité augmente ses chances de développer une maladie comme le diabète ou l’hypertension.

Au-delà de ces maux, une alimentation riche en glucides est également la cause de certains cancers. En effet, les glucides attaquent la flore intestinale et affaiblissent le système de défense de l’homme (système immunitaire).

Ainsi, le côlon, l’utérus, les seins, etc. ne sont pas à l’abri.

Réduire l’apport en glucides contribue à une bonne santé mentale

Il est vrai que le cerveau humain pour assurer ses fonctions est en majorité composé de glucose.

Néanmoins, une présence abondante de ce nutriment peut s’avérer néfaste pour ce dernier. D’ailleurs, à ce sujet l’OMS a fixé la limite de l’apport journalier de glucides à 10 % de l’apport total en calories. Au-delà de ce seuil, des conséquences d’ordres physiques s’observent.

Pourquoi faut-il éviter les aliments saturés en glucides ?
Il faudra éviter de manger trop de pâtes !

Cependant, l’aspect physique n’est pas le seul menacé ; il faut aussi prendre en compte les conséquences au niveau psychique. En effet, les effets du sucre peuvent être assimilés à ceux de la drogue. Ceci crée donc un état de dépendance pour l’individu qui en consomme excessivement. Les glucides à travers le sucre représentent donc un danger pour le bien-être psychique.

Outre cet aspect, il a été aussi démontré que le sucre aurait un effet négatif sur la mémoire humaine. L’étude australienne qui a été menée sur les rongeurs s’est soldée sur le fait que le manque de sucre pouvait rendre anxieux, donc constituerait une source de stress.

Ceci est le résultat d’une hypersécrétion d’insuline qui s’en suit d’une envie incontrôlable de consommer du sucre, pour aboutir au stress et à la fatigue.

C’est ainsi que le cercle vicieux est créé et ne cesse de fonctionner. Pour éviter qu’une telle chose ne se produise, il est crucial de réduire sa consommation de glucides.

Obtenir une meilleure silhouette en réduisant l’apport en glucides

Lorsque vous décidez de suivre un programme d’amincissement ou un régime alimentaire, il est fréquent que votre coach sportif ou votre nutritionniste préconise de réduire la consommation de certains aliments.

Ainsi, pour atteindre votre objectif de perte de poids, il faut que la quantité de glucides ingérée soit proportionnelle à l’effort physique fourni. Ce n’est qu’à cette condition que l’objectif d’une meilleure silhouette sera atteint.

Suivre des séances de coaching sportif en parallèle sera bien-sûr un plus.

Ainsi, la recherche d’un physique harmonieux implique un respect de l’équilibre entre la graisse et les muscles. Pour y parvenir, la quantité de glucides doit être contrôlée.

D’ailleurs, le « low carb » est un régime qui a fait ses preuves dans l’acquisition de belle silhouette. Il stipule qu’il faut consommer moins de glucides lorsque l’on est au repos.

Néanmoins, pour atteindre un résultat optimal il est fortement recommandé d’associer au Low Carb un entrainement sportif approprié. Ceci se traduit par le fait que lorsque les muscles sont faibles en glycogène, en plus d’être soumis à un entrainement intensif, ils bénéficient de meilleurs résultats.

D’un point de vue esthétique, il faut aussi éviter la surconsommation du sucre, car il contribue au vieillissement de la peau.

Les commentaires sont clos.