L’importance de l’échauffement et de la récupération

L’importance de l’échauffement et de la récupération


Pourquoi s’échauffer avant de faire du sport est-il important ?

L’échauffement est une disposition prise dans le but d’obtenir un meilleur état de préparation physico-psychique, avant un entraînement ou une compétition. C’est la phase pendant laquelle il faut préparer les muscles du corps en prélude à une activité physique.

La récupération aussi fait partir de la préparation physique, elle intervient pour combler les dépenses énergétiques. Cependant, elles sont le plus souvent ignorées alors qu’elles sont indispensables pour retrouver de l’énergie. Quelles sont leurs importances ?

En quoi consiste l’échauffement ?

Elle aide le corps à s’adapter aux efforts spécifiques d’une activité sportive dans le but d’accroître la performance. L’échauffement a plusieurs effets sur les muscles du corps.

Comment commencer un entraînement sportif ?
S’échauffer avant l’effort permet de ne pas se blesser !

Les effets dus à l’augmentation de la température musculaire

En parlant d’effet, la baisse de la viscosité dans les muscles et dans les articulations réduit le risque de rupture des fibres. L’association de la baisse de raideur des muscles et des articulations permet à l’amplitude et à l’aisance gestuelle d’atteindre le niveau optimal. L’augmentation de la conduction nerveuse est le fait que la réaction des muscles est plus rapide et efficace quand un ordre est envoyé par le cerveau.

L’accroissement de performance dynamique de force et de vitesse se fait par l’amélioration du taux de resynthèse anaérobie. Le réchauffement élève la température du corps au niveau des muscles. C’est l’élément principal à cause de sa fonction de performance sportive.

Les effets sur les différents systèmes

Sur le système cardio-vasculaire, la fréquence cardiaque s’élève par augmentation de la production hormonale. Le réchauffement engendre aussi l’accroissement de la quantité de sang dans la circulation sanguine. Ce phénomène incite le muscle à s’approvisionner en aliments et en oxygène entraînant ainsi une parfaite élimination des déchets et permet au sang d’avoir de l’oxygène.

Sur le système respiratoire, on constate l’augmentation de la fréquence et de l’amplitude respiratoires en fonction de l’effort fourni.

Sur le système nerveux, il participe à une meilleure gestion des impulsions nerveuses. Il permet aussi d’élever la sensibilité des récepteurs proprioceptifs entraînant l’harmonie et la précision des mouvements. Ainsi, on assiste à une diminution du stress.

Quels sont les bienfaits de l’échauffement ?

Parlant de bienfaits de l’échauffement, il y en a plusieurs. Ces derniers s’observent aussi bien sur le mental que sur le physique.

La diminution du risque de blessure

En faisant l’échauffement, l’élasticité des muscles s’accroît. Il en est de même pour celui des tendons et des articulations. Ceci est dû à la chaleur que produit la circulation sanguine. Elle permet au corps de résister davantage aux chocs, entraînant ainsi une résistance à toutes formes de blessures.

Amélioration de la performance

L’échauffement entraîne l’intensité de la circulation sanguine, ce qui permet aux muscles d’être plus irrigués. De ce fait, ils obtiennent beaucoup plus d’oxygène et deviennent performants. De même, il aide à réduire la production en grande quantité des acides lactiques, engendrant ainsi moins de douleurs et plus de performance.

Une bonne préparation psychologique est également importante.

Elle aide à la préparation mentale du sportif et lui procure une sécurité physique. Grâce à elle, ce dernier acquiert de la confiance autant à l’entraînement qu’à la compétition, donc une meilleure concentration.

Une excellente récupération post-effort doit être soignée : par échauffement, le corps est préparé à minimiser les contraintes, lors de l’activité sportive. Ainsi, pour une même activité musculaire, on pourra dépenser moins d’énergie et récupérer davantage.

Il faudra aussi faire des étirements avant et après une activité physique intense !

Que faut-il faire pour un échauffement efficace ?

Un bon échauffement peut contribuer à devenir un excellent compétiteur ou un bon athlète. Pour y parvenir, il va falloir franchir certaines étapes au préalable.

Connaitre la durée d’un échauffement

Éviter qu’elle se fasse sur un court instant puisque ce n’est pas la durée qui compte, quel que soit le niveau. Pour un échauffement, l’intensité importe peu, il suffit qu’il soit fait progressivement en prenant son temps.

Savoir que l’échauffement est une forme de distraction

L’échauffement ne doit pas être fatigant, il doit plutôt être stimulant pour permettre au sportif de terminer son programme. Cependant, il faut l’adapter à l’épreuve en tenant compte de la durée et de la nature.

Connaitre de quoi dépend l’échauffement

L’échauffement est une discipline qui dépend des facteurs comme l’activité physique. Dans ce cas, plus l’activité est intense, plus il va falloir s’échauffer. S’agissant de l’âge, plus il est avancé, plus la durée d’échauffement augmente. Quant à la forme physique, elle implique de s’échauffer en fonction de son niveau d’entraînement.

Par ailleurs, les conditions extérieures comme la pluie, la température et le vent influencent l’échauffement. Ce dernier intervient alors pour élever la température interne. De ce fait, plus il y a le froid, plus l’échauffement prend du temps.

Qu’est-ce qu’il faut pour une meilleure récupération ?

La récupération est un élément très important quand il s’agit d’exercice physique. Toutefois, les étirements sont indispensables pour une meilleure récupération.

Comment terminer une séance en douceur ?
S’étirer permet de soulager les courbatures après l’effort !

Les étirements : excellents moyens de récupération

Ils réduisent efficacement les courbatures et aident à garder une bonne souplesse du corps. L’étirement consiste à détendre les tendons. Les muscles et les tissus fibreux sont aussi détendus grâce à cet exercice. C’est une lutte contre la raideur et le relâchement musculaire.

Exercice de récupération : objectif

Ils sont pratiqués pour freiner de façon graduelle les systèmes de l’organisme, principalement le rythme cardiaque et la tension artérielle. Ils participent à la réduction de symptômes et d’irrégularités du rythme cardiaque.

Se prendre en main pas à pas : la récupération

C’est une phase qui permet de retrouver son calme. Elle a pour objectif de récupérer le maximum d’énergies. La récupération favorise les capacités de l’homme à se régénérer de façon profonde et durable. La récupération peut se faire sous trois angles.

La récupération active

Cette étape a pour objectif de récupérer après une activité sportive sans pour autant interrompre l’activité corporelle. Ainsi, les énergies sont combinées. La récupération active ramène à un état d’équilibre.

La récupération passive

Elle comprend les exercices de mobilisation et d’étirements, la restauration hydrique et alimentaire, la douche, le bain et les massages.

La récupération à long terme

Elle se traduit par un régime alimentaire et une réhydratation équilibrée. La relaxation et le relâchement musculaire sont également inclus. Pour régénérer les cellules musculaires, le sommeil est la meilleure solution.

Quelques conseils pour bien récupérer après le sport

Pour récupérer de la meilleure manière, des étapes peuvent être respectées, toujours dans le but de redonner, de retrouver l’énergie.

Voici quelques conseils :

  • Bien se réhydrater après le sport,
  • S’étirer avec modération,
  • Adoptez un meilleur réflexe alimentaire,
  • Bien dormir pour retrouver la forme.

Rappelez-vous : votre préparation physique ne sera jamais autant efficace que si celle-ci est déterminée par un coach sportif dans votre ville !

Les commentaires sont clos.