Le sommeil, un facteur important dans ma perte de poids

Le sommeil, un facteur important dans ma perte de poids

Faire des activités sportives et adopter une alimentation saine constituent des éléments indispensables pour affiner sa silhouette. Cependant, le sommeil occupe également une place tout aussi primordiale dans un processus d’amaigrissement. Malheureusement, la majorité des personnes n’y accordent pas autant d’importance.
Les résultats d’une récente étude ont même montré qu’environ 30 % des adultes dorment moins de six heures par jour. Cette mauvaise habitude peut être la cause de plusieurs dysfonctionnements internes de l’organisme, dont le la prise de poids. Cet article vous présente pourquoi le sommeil est-il si important pour perdre du poids.

L’importance du sommeil dans un processus d’amincissement

 

Lorsque l’organisme est en état de veille, les adipocytes accumulent et mettent en réserve du glucose sous forme de triglycéride. Ceux-ci sont destinés à apporter de l’énergie à l’organisme pour soutenir ses différentes fonctions. Mais l’éveil est aussi le moment où l’insuline sécrétée par le pancréas agit. Dans son action, cette hormone empêche les adipocytes de stocker et de libérer leurs réserves même quand la faim s’installe.

 

Le sommeil, un facteur important dans ma perte de poids

 

Lorsque le corps se repose la nuit, le pancréas cesse de fonctionner. De ce fait, les triglycérides s’accumulent et circulent aisément dans le corps. Si par exemple le dîner n’apporte pas suffisamment de calories pour assurer le métabolisme nocturne, ses réserves se vident. La conséquence directe de ce phénomène est un amincissement, ou mieux, une perte de poids.

Dormir longtemps (au moins 7 h la nuit) et profondément permet alors de se détoxifier et de mincir.

 

En quoi le manque de sommeil peut-il nuire à un régime de perte de poids ?

 

Pour perdre du poids et brûler des calories, il faut faire assez d’activités sportives qui impliquent une dépense calorique.

Mais cette pratique peut se retourner contre vous si elle n’est pas correctement exploitée. En effet, un manque de sommeil sur plusieurs jours a pour effet de limiter l’efficacité du régime d’amaigrissement. C’est aussi un facteur qui peut vous faire gagner du poids.

Voici quelques conséquences d’un manque de sommeil.

Une sensation de faim plus prononcée

En cas de sommeil insuffisant, il est possible que le fonctionnement normal des hormones de la faim soit perturbé.

Lorsqu’il y a moins d’heures de sommeil, la substance qui avertit de la faim (la ghréline) croît en quantité. Cette augmentation s’accompagne d’une diminution de la leptine qui est l’hormone qui signale la satiété. Une personne qui est sujette à ces deux mécanismes n’a en réalité pas besoin d’élever sa ration alimentaire. Celle-ci risque au contraire de le faire grossir.

La meilleure chose à faire est de prolonger les heures passées dans les bras de morphée la nuit.

Des perturbations du fonctionnement du cerveau

Les perturbations cérébrales liées au manque de sommeil

Le lobe frontal est la partie du cerveau qui dirige la maîtrise de soi puis de la prise de décisions. Lorsqu’une personne dort moins, l’activité de cette zone s’en trouve ralenti. La conséquence directe de cette anomalie est qu’il devient plus contraignant pour la victime de choisir les bons aliments. De plus, cette même personne aura plus du mal à résister face aux aliments nocifs dans un régime.

En cédant plus facilement à la tentation sur une plus longue durée, le surpoids ou l’obésité peuvent s’installer. Par ailleurs, la sensation importante de faim combinée aux mauvais choix nutritionnels est nocive pour une démarche d’amaigrissement. En effet, celles-ci amènent à consommer en excédent les mets riches en matière grasse et en sucre industriel. Certains cas les plus graves déclenchent une tendance à la boulimie.

Toutefois, dormir longtemps et le plus profondément possible est le remède efficace.

Une réduction du métabolisme corporel de base

Le métabolisme de base est la quantité de calories que l’organisme consomme quand il est au repos. Celui-ci dépend de plusieurs critères comme l’âge, la corpulence, le genre, etc. C’est dans ce sens qu’une étude a été menée pour voir si le sommeil influence aussi la consommation de base.

Les résultats ont montré que l’une des conséquences de la privation du sommeil est la diminution de la masse musculaire. Or le muscle consomme plus facilement l’énergie que la graisse. À cet effet, lorsque le manque réduit la carrure musculaire d’un homme, son métabolisme de base décroît en conséquence.

Le manque de sommeil accroît le risque de développer des complications métaboliques, avec une baisse de sensibilité des adipocytes et de l’insuline.

Selon une expérience récente, se priver de sommeil à raison de 3h par nuit pendant 4 jours, occasionnerait une perturbation du métabolisme des lipides.

Une contrainte aux activités physiques

Au-delà des impacts ci-dessus, le manque de sommeil peut causer une baisse des activités sportives chez une personne. Cette conséquence peut être la porte ouverte à diverses maladies comme le diabète et l’obésité. Le manque de sommeil se traduit généralement par une fatigue corporelle plus prononcée ce qui amène à faire le minimum d’exercice.

De telles personnes choisissent souvent de faire les gestes les moins contraignants possibles et brûlent ainsi peu de calories. En effet, lorsque les nuits sont moins longues, on note un affaiblissement et peu d’énergie dans l’organisme. Vous pouvez vous sentir exténuée pour faire du sport, mais pas trop fatiguer pour dormir longtemps et profondément.

De ce fait, en journée, le corps se dépense moins puis la nuit, il n’a pas assez de temps pour se reconstituer. Le seul moyen de se sortir de ce cercle vicieux est d’opter pour de bonnes heures dans les bras de morphée. Si vous avez du mal à dormir, voici quelques astuces qui peuvent favoriser une réconciliation avec le sommeil.

Que faire pour mieux dormir ?

Il peut arriver qu’un homme ait du mal à dormir ou ait le sommeil agité. Dans ce cas, il existe quelques astuces simples pour résoudre le problème. Comme solution pour prolonger l’endormissement, il est recommandé de s’abstenir de soda et de café au-delà de 17 h.

Une heure avant d’aller se coucher, il faut éteindre les ordinateurs ou tout autre appareil à écran avec lequel vous êtes en contact. La raison est que ces machines maintiennent le cerveau en alerte et empêche le sommeil profond. À défaut de cela, vous pouvez opter pour des logiciels ou des applications qui tamisent la lumière bleue. Ce faisant, les yeux et le cerveau commenceront à montrer des signes de sommeil.

En outre, lorsque vous êtes victime d’un stress important, il est recommandé de prendre des bains avec quelques gouttes d’huile essentielle. Vous pouvez aussi recourir au massage pour détendre le corps et faciliter le sommeil. Il n’est pas rare de voir des personnes s’endormir même en pleine séance de massage avec un coach sportif paris.

Les commentaires sont clos.